Assurance habitation animaux

Assurance habitation animaux

Guide pour comprendre l’assurance des propriétaires et des animaux domestiques

Nos animaux de compagnie font partie de la famille, il est donc logique que nous voulions leur offrir une protection d’assurance comme nous le ferions pour les membres de notre famille.

Si de nombreux propriétaires d’animaux de compagnie choisissent de souscrire une assurance maladie pour protéger leur compagnon en cas d’urgence médicale, qu’en est-il des cas où votre animal cause des dommages à autrui ?

C’est là que l’assurance habitation entre en jeu. En ce qui concerne l’assurance habitation et les chiens, elle offre une protection en matière de responsabilité civile pour les situations qui semblent inimaginables jusqu’à ce qu’elles se produisent, comme le fait que votre chiot morde une autre personne.

En ce qui concerne l’assurance habitation et les animaux de compagnie, il faut tenir compte de nombreux facteurs pour déterminer si votre animal est couvert ou non. Pour vous aider à vous y retrouver dans les méandres de l’assurance habitation et des animaux de compagnie, nous avons créé ce guide pour répondre aux questions les plus courantes sur l’assurance habitation pour animaux de compagnie, afin que vous puissiez prendre une décision éclairée sur la meilleure option pour vous et votre meilleur ami à quatre (ou deux) pattes.

Les animaux de compagnie sont-ils couverts par l’assurance habitation ?

Oui, certains animaux domestiques sont couverts par l’assurance habitation. Toutefois, comme c’est le cas pour de nombreuses questions d’assurance, la couverture de votre animal par votre assurance habitation dépend de divers facteurs.

Que vous soyez un propriétaire actuel qui a un nouvel animal de compagnie ou que vous achetiez une maison pour la première fois, il est utile de comprendre comment l’assurance habitation s’applique à vos animaux de compagnie et les types de réclamations qu’ils peuvent susciter.

La plupart des polices d’assurance habitation comprennent les types de couverture suivants :

  • La structure de votre maison (Dwelling)
  • Biens personnels
  • Protection de la responsabilité civile
  • Paiements médicaux à des tiers
  • Frais de subsistance supplémentaires (A.L.E.)

Les polices d’assurance habitation offrent rarement une « couverture pour animaux de compagnie » spécifique dans le cadre du plan. Au lieu de cela, votre police d’assurance habitation vous aidera à couvrir la responsabilité civile et les paiements médicaux qui peuvent vous protéger des factures coûteuses associées aux morsures de chiens et autres blessures ou dommages causés par votre animal.

Il existe toutefois certaines limites. Certaines compagnies d’assurance excluent spécifiquement les morsures de chiens ou la couverture de certaines races. De plus, si vous n’avez pas informé votre compagnie d’assurance de la présence de votre chien et que vous essayez ensuite de présenter une demande d’indemnisation, celle-ci peut la refuser.

L’assurance des propriétaires occupants exclut-elle les animaux de compagnie de la couverture ?

En bref, la réponse est oui. Bien que cela varie d’une compagnie à l’autre, certains animaux de compagnie sont considérés comme présentant un trop grand risque pour être couverts s’ils causent des dommages à votre maison ou à une autre personne. Ces types d’animaux peuvent bénéficier d’une couverture limitée ou d’aucune couverture du tout.

En général, la plupart des compagnies d’assurance considèrent qu’un animal de compagnie est un chien ou un chat. Certaines races de chiens et de chats peuvent ne pas être couvertes par votre compagnie d’assurance si elles sont jugées dangereuses. Si vous avez un animal domestique non traditionnel, comme un furet ou un serpent, il sera probablement considéré comme un « animal exotique », qui peut également être exclu de certains plans d’assurance habitation.

Quels problèmes liés aux animaux domestiques l’assurance habitation ne couvre-t-elle pas ?

L’assurance habitation intervient généralement pour couvrir les dommages causés par votre animal à une autre personne ou à ses biens. L’assurance habitation n’offre pas de couverture si votre précieux chiot déchire votre tapis en lambeaux ou ronge le cadre de votre porte.

Avant d’opter pour une police d’assurance, il est important de vérifier si elle offre des avenants spécifiques aux animaux. La plupart des compagnies d’assurance refuseront toute couverture pour les dommages infligés par des animaux domestiques sur votre propriété ou ceux couverts par votre police. 

Que faire si l’assurance vous est refusée à cause de votre animal de compagnie ?

Si l’assurance vous est refusée à cause de votre animal, vous pouvez prendre certaines mesures pour obtenir une couverture pour votre membre de la famille à poils (ou à plumes, à écailles, etc.).

  • Recherchez d’autres prestataires : Toutes les compagnies d’assurance ne refusent pas de couvrir certains animaux de compagnie ou certaines races d’animaux. Faites vos recherches pour trouver une compagnie qui pourrait offrir une couverture à votre animal.
  • Faites un test ADN pour votre animal : Si votre compagnie d’assurance refuse de couvrir votre animal parce qu’il est considéré comme une race dangereuse, vous pouvez soumettre un test ADN pour identifier la race exacte de votre chien. Certaines compagnies d’assurance permettent de couvrir les animaux de races mélangées en fonction du pourcentage du mélange représenté par chaque race.
  • Souscrivez une couverture supplémentaire : Si la couverture de votre animal est refusée parce qu’il est considéré comme un animal dangereux ou exotique, vous pouvez vous renseigner sur les options de couverture de la responsabilité civile pour animaux de compagnie. Les primes seront probablement plus élevées, mais elles vous offriront une protection contre les accidents imprévus liés aux animaux.
  • Faites suivre un entraînement supplémentaire à votre chien : Si vous pouvez prouver que vous avez fait suivre à votre chien des cours qui l’aideront à modifier son comportement, certains assureurs décideront de le couvrir. En outre, si vous acceptez de retenir votre chien avec une muselière ou une chaîne, certains assureurs décideront d’étendre la couverture.

L’assurance habitation et les chiens

Les chiens sont de loin les animaux de compagnie les plus populaires en Amérique. Selon une étude sur la possession d’animaux de compagnie réalisée par Spots, 63,4 millions de ménages américains, soit 53 %, possèdent un chien.

Comment l’assurance habitation couvre-t-elle les chiens ?

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, l’assurance habitation couvre les chiens et les animaux de compagnie de façon relativement similaire. Si votre chien endommage vos biens personnels, il est peu probable qu’il soit couvert par votre assurance habitation.

Toutefois, si votre chien endommage une personne ou ses biens à l’intérieur de votre maison, c’est généralement à ce moment-là que votre assurance intervient pour vous aider à payer les frais médicaux et juridiques.

L’assurance habitation comprend-elle une assurance contre les morsures de chien ?

La plupart des polices d’assurance habitation couvrent les morsures de chien par le biais de la garantie responsabilité civile de votre police. Il est important de noter que cela peut varier selon l’état dans lequel vous vivez et votre compagnie d’assurance. La race de votre chien et ses antécédents en matière de morsures auront également une incidence sur la couverture de votre chien.

Les polices d’assurance habitation couvrent généralement les frais juridiques liés à la responsabilité en cas de morsure de chien, jusqu’à concurrence des limites de responsabilité (généralement entre 100 000 et 300 000 dollars). Si le sinistre dépasse la limite, le propriétaire du chien est responsable de tous les dommages dépassant ce montant.

Certaines compagnies peuvent considérer que le propriétaire est responsable si son chien a des antécédents de morsure. D’autres compagnies considèrent que le propriétaire est responsable indépendamment des antécédents de morsure du chien. Selon l’Insurance Information Institute (III), le coût moyen par sinistre pour une morsure de chien était de 50 425 dollars en 20202.

De plus, il n’est pas nécessaire que la morsure se produise à votre domicile pour être couverte par l’assurance habitation. Les morsures de chien causées par votre animal de compagnie qui sont jugées comme étant de votre faute sont couvertes presque partout où elles se produisent. Cependant, il existe des situations où votre assureur ne paiera pas pour les morsures. Par exemple, si vous encouragez votre chien à mordre quelqu’un ou si vous mettez votre chien sur une personne, vous ne serez probablement pas couvert.

C’est pourquoi il est si important de lire les petits caractères de votre assurance habitation pour savoir exactement ce dont vous seriez tenu responsable si votre chien mordait une personne.

Dois-je inscrire mon chien à mon assurance habitation ?

Bien que vous ne soyez pas obligé de le faire, vous devriez certainement le faire. Si vous n’avez pas informé votre assureur de la présence de votre meilleur ami à fourrure, il pourrait refuser de vous couvrir en cas de sinistre et vous devrez payer tous les coûts associés.

Comment fonctionne l’assurance responsabilité civile pour chiens ?

L’assurance responsabilité civile pour chiens est une option qui permet de combler les lacunes de votre assurance habitation pour votre animal de compagnie. Elle est particulièrement utile si votre compagnie d’assurance a refusé de couvrir votre animal dans votre police d’assurance habitation.

Cette assurance offre aux propriétaires une protection contre une variété de mésaventures et de blessures qui peuvent être causées par votre chien. Tout comme l’assurance habitation, l’assurance responsabilité civile pour chiens ne couvre que les dommages causés par votre chien à des personnes extérieures à votre foyer.

Toutefois, l’assurance responsabilité civile pour chien couvre certaines choses que l’assurance habitation ne couvre généralement pas. Outre les morsures de chien, l’assurance responsabilité civile pour chien peut couvrir d’autres dommages tels que les griffures, les mâchonnements et les morsures qui peuvent être causés par l’ennui ou l’anxiété de séparation de votre chien.

Le coût de votre police d’assurance responsabilité civile pour chiens dépendra de la couverture que vous choisirez ainsi que de facteurs tels que l’âge, la race, la taille et le comportement de votre chien.

Races de chiens que l’assurance habitation ne couvre pas

Il existe certaines races de chiens que les compagnies d’assurance jugent trop risquées pour être couvertes. Il s’agit souvent des races suivantes :

  • Akita
  • Malamute d’Alaska
  • Cane Corso Mastiff
  • Chow Chow
  • Doberman Pinscher
  • Berger Allemand
  • Grand Danois
  • Race Mastiff
  • Pit Bull
  • Perro de Presa Canario
  • Rottweiler
  • Husky sibérien
  • Staffordshire Bull Terrier
  • Hybride de loup

Que se passe-t-il si vous avez un chien de race à accès limité ?

Si votre chien appartient à l’une des races canines à accès restreint énumérées ci-dessus, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas obtenir une assurance responsabilité civile pour votre animal. Tous les assureurs ne refuseront pas la couverture parce que la race est à haut risque.

Renseignez-vous sur la façon dont votre compagnie d’assurance couvre les chiens : Les compagnies d’assurance abordent la couverture de différentes manières. Certaines ne tiennent pas compte de la race de votre chien lorsqu’elles calculent votre prime, tandis que d’autres peuvent exclure spécifiquement le chien de la couverture de la responsabilité civile. Si cela vous arrivait et que votre chien mordait quelqu’un, vous ne seriez pas couvert en cas de poursuite judiciaire.

Vous pourriez finir par payer plus cher : Selon votre compagnie d’assurance, les races de chiens restreintes peuvent également entraîner des primes d’assurance habitation plus élevées.

Faites vos recherches : Demandez à votre agent d’assurance s’il offre des options supplémentaires en matière d’assurance responsabilité civile pour chiens. Il est beaucoup plus sûr d’avoir une certaine couverture au cas où votre chien mordrait quelqu’un que de s’en passer.

L’assurance habitation et les chats

Les chats sont le deuxième type d’animal de compagnie le plus populaire aux États-Unis et, tout comme les chiens, ils représentent une menace potentielle pour votre maison et vos biens.

Comment l’assurance habitation couvre-t-elle les chats ?

Tout comme l’assurance habitation couvre les chiens, l’assurance habitation couvre généralement les dommages que votre chat cause à une personne ou à ses biens. Il est peu probable que l’assurance habitation intervienne si votre chat endommage votre maison.

Comment l’assurance habitation couvre-t-elle les chats ?

Tout comme l’assurance habitation couvre les chiens, l’assurance habitation couvre généralement les dommages que votre chat cause à une personne ou à ses biens. Il est peu probable que l’assurance habitation intervienne si votre chat endommage votre propre propriété en griffant le tapis ou en utilisant votre plancher comme litière.

Comme lorsqu’un assureur décide de couvrir ou non un chien, il peut prendre en compte les antécédents comportementaux de votre chat pour déterminer si celui-ci présente un risque pour autrui. Si votre chat a déjà mordu des gens dans le passé, vous aurez peut-être plus de mal à trouver une couverture.

Races de chats pouvant être considérées comme exotiques

Certaines races de chats sont considérées comme exotiques ou à haut risque. Il s’agit notamment des races suivantes :

  • Bengal
  • Mau égyptien
  • Savannah

Il est important de parler à votre agent d’assurance de la race de votre chat pour déterminer si elle est couverte par votre police d’assurance habitation.

L’assurance habitation et les animaux exotiques

Vous ne considérez peut-être pas que votre animal de compagnie est exotique, mais votre compagnie d’assurance pourrait le considérer comme tel. Selon votre assureur, on peut entendre par animal exotique tout animal qui n’est pas domestiqué ou un animal de ferme. Même les « animaux de poche » tels que les hamsters, les gerbilles et les rats peuvent être considérés comme exotiques, selon votre compagnie d’assurance.

Comment les animaux exotiques sont-ils couverts ?

Certains animaux de compagnie exotiques peuvent être couverts par votre police d’assurance habitation. Assurez-vous de demander à votre agent de vous donner des précisions sur les animaux exotiques qui sont couverts. Souvent, la possession d’un animal exotique entraîne des primes plus élevées que pour un animal plus traditionnel comme un chat ou un chien.

Si votre animal n’est pas couvert par votre assurance habitation, vous voudrez peut-être souscrire une assurance pour animaux exotiques ou une assurance responsabilité civile pour animaux, qui sera distincte de votre police d’assurance habitation mais vous permettra d’avoir l’esprit tranquille si votre animal blesse une personne non couverte par votre police ou ses biens.

L’assurance locataire et les animaux de compagnie

Certaines polices d’assurance locataire comprennent une assurance responsabilité civile pour vos animaux de compagnie. Vous devez vérifier auprès de votre agent avant de souscrire votre police pour vous assurer que vous êtes couvert. Si votre régime ne comprend pas de garantie de responsabilité civile pour votre animal de compagnie, vous pouvez souscrire une assurance responsabilité civile pour animaux ou une garantie supplémentaire pour vous assurer que vous êtes protégé.

Comment l’assurance des locataires peut-elle vous protéger, vous et votre animal ?

Si votre animal mord, égratigne ou blesse une personne dans votre maison, votre assurance des locataires peut intervenir pour vous aider à couvrir les frais médicaux que vous pourriez avoir à payer ainsi que les frais juridiques si la personne blessée ou sa compagnie d’assurance décide d’intenter une action en justice. 

L’assurance locataire couvre-t-elle les morsures de chien ?

Oui, la plupart des polices d’assurance des locataires couvrent les morsures de chien. Si votre chien mord une autre personne dans votre maison, la protection de la responsabilité civile personnelle incluse dans votre police d’assurance des locataires couvrira souvent les morsures de chien et les autres dommages que votre chien pourrait causer.

Comment prévenir les morsures de chien

Si vous craignez que votre chien morde une autre personne, ce qui peut entraîner des frais médicaux et juridiques élevés et souvent une prime d’assurance plus élevée, il existe plusieurs précautions que vous pouvez prendre pour minimiser le risque.

Socialisez votre chien

L’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire en tant que propriétaire de chien est de le socialiser. Présenter votre chien à de nouvelles personnes et à de nouveaux animaux est un excellent moyen de l’aider à se sentir à l’aise dans diverses situations et lorsqu’il rencontre de nouvelles personnes.

Assurez-vous que votre chien est correctement dressé

Le dressage est un autre élément de la possession d’un chien qui ne doit pas être ignoré. Si vous remarquez que votre chien a des tendances agressives envers les personnes vivant à l’extérieur de votre maison, il est important de prendre des mesures dès que possible pour modifier ces comportements.

Souvent, il faut pour cela demander l’aide d’experts tels que des dresseurs de chiens et des spécialistes du comportement canin. Un dressage approprié, des exercices réguliers et la stérilisation de votre animal sont autant de mesures que vous pouvez prendre pour limiter les comportements négatifs. 

Évitez les situations à risque

Si vous savez que votre chien devient anxieux ou agressif lorsque vous l’emmenez dans certains endroits, par exemple au milieu de grandes foules, il est de votre responsabilité, en tant que propriétaire, d’éviter ces situations autant que possible. En gardant votre chien dans un environnement où il se sent en sécurité, vous avez moins de chances de vous retrouver dans des situations où votre chien pourrait se déchaîner. 

Lisez le langage corporel de votre chien

Comprendre le langage corporel de votre animal est un autre moyen important de déterminer comment il se sent et s’il est mal à l’aise. Par exemple, si une nouvelle personne entre dans votre maison et que votre chien commence à grogner ou à se recroqueviller devant elle, il peut être judicieux de mettre votre chiot dans une niche ou de le laisser sortir jusqu’à ce que la personne parte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *